Tenensões na Ucrânia | Boris Johnson propõe um desdobramento “majeur” de trupes na Europa

(Londres) La Grande-Bretagne va proponente à OTAN un déploiement “majeur” de troupes, de navires de guerre e d’avions de combat in Europe, anunciando o mesmo como o primeiro ministro de Boris Johnson, quit insi répondée à la la la Grande de « l’hostilité russe» envers l’Ucrânia.

Publicado em 29 de janeiro

Joe Jackson
Agence France-Presse

Esta proposição, qui devrait être faite lors d’une réunion des chefs militaires de l’OTAN la semaine prochaine, pourrait voir Londres doubler le contingent britannique de quelque 1150 soldats actuellement dépés en Europe de fen de l’irst »Est « l’Estonie , selon les services du premier ministre.

« Cet ensemble de mesures enverrait un message clair au Kremlin – nous ne tolérerons pas leur activité de déstabilisation, et nous serons toujours aux côtés de nos alliés de l’OTAN face à l’russedren, du é quilédané comunhão public samedi soir.

« J’ai donné l’ordre à nos forces armées de se preparar para déployer des troupes en Europe la semaine prochaine, de manière à être en mesure d’apporter un soutien terrestre, aérien et naval à nos allié », de l’AN um souligné Boris Johnson.

Se o presidente russo Vladimir Poutine devait choisir la voie « de l’effusion de sang et de la destruição » na Ucrânia, il s’agirait d’une tragédie pour toute l’Europe, at-il ajouté. «L’Ucrânia doit demeurer libre de choisir elle-même son avenir».

Boris Johnson, qui subit depuis plusieurs semaines une intensa pression politique após uma série de escândalos, liés à des fêtes à Downing Street durant les confinaments, avait asserté sellerdi qu’il allait appeler dans les prohorchainer pourex Vladimir « » et s’engager davantage dans la voie diplomatique à propos de l’Ukraine.

See also  Trudeau teme conflito armado na Ucrânia

Le chef du gouvernement britannique doit égallement faire un déplacement na região em les jours qui vienent.

As relações entre a Rússia e o Ocidente para atingir seu ponto le plus bas depuis la Guerre froide.

« Concretiser le soutien » britannique

La Russie a déployé ces derniers mois des dizaines de milliers de soldats aux frontières de l’Ukraine, faisant crindre une invade. Si le gouvernement russe nie tout projet en ce sens, il insiste sur des garanties écrites pour la sécurité de la Russie, y compreende la promesse que l’Ukraine n’entrera pas dans l’OTAN.

La diplomatie britannique doit annoncer lundi au Parlement un durcissement de son régime de sanções pour permettre au Royaume-Uni, acusado de fermer les yeux sur l’afflux de fund russes sur son sol, de cibler des intérêts.

O desdobramento previsto de navires de guerre, d’avions de combat et de troupes au sol permettra de renforcer les défenses de l’OTAN et de «concretiser le soutien du Royaume-Uni à ses partnaires nordiques premieres» du bal selon services et ministreet.

Quelque 900 soldats britanniques são déjà implantados na Estônia e uma centaine sot na Ucrânia, em le cadre d’une mission de formação qui uma estreia em 2015.

Quelque 150 soldats d’une unité de blindés légers sont actuellement en Pologne.

Le porte-avions HMS Prince of Wales, qui se trouve dans la région arctique, à la tête d’un détachement marine d’intervention rapide de l’OTAN, est en alerte, « dans l’hypothèse où la tension continuerait de monter» , uma Downing Street precisa.

Sobre a frente diplomática, o ministro dos Negócios Estrangeiros Liz Truss et Celui à Defesa Ben Wallace doivent se render a Moscou para des entretiens com seus homologes russes dans les prochains jours.

See also  Bélgica | O 'sonho' de reunificação torna você cético

« Ils travailleront à melhore les relations avec le presidente Poutine et à incentiver une désescalade », selon Downing Street.

You May Also Like

About the Author: Hermínio Guimarães

"Introvertido premiado. Viciado em mídia social sutilmente charmoso. Praticante de zumbis. Aficionado por música irritantemente humilde."

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *