ce type de cancer bientôt la première cause de mortalité chez les femmes

C’est un fait, en France, les femmes étaient jusqu’alors davantage touchées par o câncer du sein et du col de l’uterus. Force est de consstater qu’un autre type de câncer évolue dangereusment et devient de plus en plus menaçant…

Le cancer du poumon : première cause de mortalité chez la femme

En effet – comme le révèle une étude menée par le Collège des pneumologues des hôpitaux généraux (CPHG) et rapportée par La Depêche – tout porte à croire que le cancer du poumon est en pass devenir la première cause de mortalité chez les femmes atteintes de cancer.

16% em 2000 contre 24% em 2010, puis 34% em 2020… Comme le révèlent les chiffres, le cancer du poumon a connu une croissance particulièrement rapide ces 20 dernières années chez les Françaises.

Chez les moins de 50 ans en 2020, ce taux s’élevait même à 41%. Toujours selon les chiffres dévoilés par le CPHG, après une étude réalisée sur 9 000 patient.

Este som mais précisément les cas de cancer bronchique (une form de cancer du poumon) féminins qui sot concernés par cette nette augmentation. Mais alors, à quoi cette dernière peut-elle bien être due ?

Cancer du poumon: le tabagisme en cause

L’étude en question révèle que cette accélération est clairement liée à l’augmentation du tabagisme chez les femmes.

Comme l’avance Dr Didier Debieuvre, investigador de l’étude : « On est loin désormais de l’image du cancer du poumon réservé à l’ouvrier gros fumeur. Chez les hommes, d’ailleurs, em atteint une sort de plateau du nombre de cas. C’est clairement chez les femmes que ça augmente, et c’est ce qu’on voit dans nos consultas ».

Première cause de mortalité chez les femmes aux États-Unis, le cancer bronchique pourrait égallement le devenir en France. Il l’est déjà chez l’homme, devant le cancer colorrectal et celui de la próstata.

See also  Animal bite or scratch: good reactions

Toujours selon cette étude, si le tabagisme reste la première cause of cancer du poumon (85%), cela n’empêche pas la ratio de malades non-fumeurs de progresser également. L’exposition à des particules cancérigènes aériennes ou à des poluentes atmosphériques en serait la cause.

À lira egalement

You May Also Like

About the Author: Irene Alves

"Bacon ninja. Guru do álcool. Explorador orgulhoso. Ávido entusiasta da cultura pop."

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *